JEUDI 22 NOVEMBRE 20H30
Diamantino
de Gabriel Abrantes,
Daniel Schmidt
(Portugal - 2018 - 1h36 - VO)
avec Carloto Cotta, Cleo Tavares
AVANT-PREMIÈRE EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR

Bande annonce





Magnifique, candide et attachant, Diamantino est l’icône planétaire du football, un héros flamboyant
touché par la grâce. Quand soudain, en pleine Coupe du Monde, son génie s’envole dans les vapeurs roses de ses visions magiques, sa carrière est stoppée net. Problème : il ne connaît rien d’autre.
L’univers de Gabriel Abrantes et de Daniel Schmidt est riche, foisonnant, éclectique. Sur le plan esthétique, le grain de la pellicule seize millimètres côtoie le cinémascope, les effets numériques, la caméra drone… 
Entre avant-garde et culture populaire, ce film multiforme affiche une forte ambition : toucher le plus
grand nombre tout en étant radical et inventif. Diamantino est enfin une histoire d’amour au sein d’un
couple fort peu conventionnel. Le duo de choc Abrantes et Schmidt avoue son goût pour les vieilles comédies hollywoodiennes, dont ils vantent la « radicalité », et citent dans leur répertoire L’Impossible Monsieur Bébé (1938), de Howard Hawks, avec Katharine Hepburn et Cary Grant dans le rôle d’un paléontologue. Point de léopard dans Diamantino, mais d’autres bébêtes hantent le terrain de foot.

Clarisse Fabre, Le Monde

Posts les plus consultés de ce blog

LA VACHE ET LE POT AUX LAIDS

Conseil d'administration 2018/2019

FESTIVAL DU FILM DE MONTREUIL