mercredi 14 décembre 2016

21 DÉCEMBRE ALLIÉS

MERCREDI 21 DÉCEMBRE 20H30
ALLIÉS
de Robert Zemeckis
(USA - 2016 - 2h05 - VO)
avec Brad Pitt, Marion Cotillard

Bande annonce




Casablanca 1942. Au service du contre-espionnage allié, l’agent Max Vatan rencontre la
résistante française Marianne Beauséjour lors d’une mission à haut risque. Réunis quelques
mois plus tard à Londres, leur relation est mise en péril par des tensions liées à la guerre.
Robert Zemeckis a beau avoir atteint l’âge respectable de 64 ans, il a conservé intact ce
rapport ludique et inventif au cinéma qui l’a conduit à devenir, avec des fantaisies comme À
la poursuite du diamant vert, Retour vers le futur ou Forrest Gump, le prince du popcorn movie des années 1980-1990. Comme d’autres en leur temps ont cherché la pierre philosophale, ce savant fou de l’image de synthèse n’a cessé d’oeuvrer à la recréation d’un monde affranchi des lois du réalisme, qui en revêtirait en même temps toutes les apparences. 
Relecture de Casablanca, de Michael Curtiz (1942), sous la forme d’un film d’aventures aux allures de cartoon, Alliés procède directement de ce même fantasme. Le film n’est pas totalement sans défaut, et ses détracteurs ne se priveront pas de moquer l’accent en béton armé de Brad Pitt, dont on veut nous faire croire qu’il parle français presque comme un Parisien. Mais cela n’ôte rien à l’intelligence d’une mise en scène qui, en déchaînant un tourbillon mélodramatique violent dans un contexte tout en toc, réussit miraculeusement à émouvoir. Elle pose ainsi une belle équivalence entre le cinéma et l’amour : deux terrains de jeu inépuisables où le vrai et le faux sont les deux faces miroitantesde la même médaille.

Isabelle Régnier, Le Monde