dimanche 1 mars 2015

L’équipe du Méliès retrouve son honneur



Communiqué
de l'Association « Renc'Art au Méliès »

 





C’est avec une très grande satisfaction que nous venons d’apprendre les conclusions du tribunal de grande instance de Bobigny dans l’affaire du prétendu détournement de fonds du cinéma Méliès. Il vient de prononcer un non-lieu. Non il n’y a pas eu détournement de fonds publics, ni faux et usage de faux en écriture publique. Cette décision confirme celle prononcée par l’instance compétente qu’est le CNC en 2013.

Cette équipe a été injustement poursuivie et sanctionnée. Elle a été atteinte dans son intégrité morale et professionnelle. Aujourd’hui elle est lavée de tous soupçons. Nos pensées vont bien sûr à Stéphane, Marie, Maud, Bénédicte et à tous les autres membres de l’équipe qui ont soufferts, pendant des mois, d’un climat de suspicion et dus travailler dans des conditions de tensions épouvantables. Nous avons une pensée particulière pour Cédric.

L’association Renc’art au Méliès et tous ses adhérents sont fiers d’avoir, dès le début apporté leur soutien plein et entier à l’équipe. Elle a, avec d’autres partenaires sur la ville, organisée la riposte sous des formes diverses, pour que la vérité éclate au grand jour. Notre association a été, pendant de long mois, interdite de cinéma, considérée comme élément perturbateur et a dû tenir ses assemblées générales en dehors des murs du cinéma ce qui est un comble pour une association qui soutien et défend le cinéma municipal. Aujourd’hui la vérité triomphe et nous en sommes ravis.

Les adhérents, les spectateurs demandent qu’Est Ensemble et la ville de Montreuil fassent toute la clarté sur les conséquences financières que cette horrible histoire a entrainées et qui ont grevé les finances de la commune. Chute de la fréquentation, embauche de personnel peu qualifié, frais de justice. Les responsables administratifs et politiques doivent rendre des comptes.

Ce dossier douloureux se referme, une nouvelle page va pouvoir s’écrire. Le nouveau cinéma public six salles art et essai le plus grand d’Europe, va bientôt ouvrir ses portes et il a besoin de toutes les forces vives pour nous enchanter, nous accueillir, nous faire découvrir des films grand public et des films moins populaires, faire venir l’ensemble de la population Montreuilloise et au-delà, nous aider à aimer et à comprendre le 7° art, faire de cet espace un lieu d’échanges, de débats, de démocratie ouvert au plus grand nombre.

Renc’art est disponible pour apporter sa contribution au débat public qui doit s’ouvrir pour définir le rôle de ce six salles et assurer son succès auprès de l’ensemble des publics montreuillois.
Le cinéma, l’équipe peut compter sur la fidélité de l’association Renc’art au Méliès pour faire rayonner ce nouveau bijou.

Montreuil le 28 février 2015