vendredi 16 janvier 2015

Hungry Hearts

MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 21H

Hungry Hearts de Saverio Costanzo
avec Adam Drivern, Alba Rohrwacher
Double prix d’interprétation masculine et féminine, Festival de Venise 2014
(Etats-Unis/Italie - 2015 - 1h49 - VO)


Jude est Américain, Mina Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur. Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité. 
 

Le film a la grande chance de pouvoir compter sur un intéressant duo d’acteurs : Alba Rohrwacher, dans son rôle de mère anémique à,moitié possédée, et Adam Driver, dans celui d’un père dépassé par les événements. Alors que la première bascule dans l’obsession, faisant levier sur l’aspect aérien et fantomatique de l’actrice, le second finit graduellement par porter toute la gamme émotionnelle du film en donnant forme aux tiraillements de ce jeune père impuissant devant la dérive de son épouse.On avait vu Driver dans Frances Ha de Noah Baumbach et Inside Llewyn Davis des frèresCoen : deux rôles de hipster tirant parti de l’impact physique et de la coolitude immédiatede ce grand dadais, nez aplati, oreilles décollées, voix grave et mélodieuse. Celui-ci subvertit graduellement cette image étriquée en faisant preuve d’une vraie plasticité expressive et d’un talent indéniable. Beau sujet que celui d’une mère dont l’amour et le désir de protection filial basculent dans la pathologie.                                                                                                                                                        Critikat