vendredi 4 octobre 2013

RENCONTRE RENC'ART/VILLE 18 SEPTEMBRE 2013

ÉPISODE N° 1

Sur le festival de rentrée.

Son intérêt est reconnu, ainsi que le rôle de Renc'Art. On peut imaginer une initiative vers la mi novembre, la programmation étant engagée jusque là. Une réponse nous sera donnée sous 15 jours.


Sur la convention.

Son intérêt est reconnu. Simplement elle est subordonnée à la définition d'objectifs partagés qu'il faut recenser. Monsieur Cuffini nous renvoie la balle et demande que nous formulions notre vision de la place du Méliès avec ses six salles. Il dit à nouveau que le retour de Renc'Art au sein du cinéma suppose que Renc'Art s'abstienne de critiquer la municipalité… Il semble qu'une convention soit possible si nous rassurons la municipalité. À aucun moment il n'a été question d'Est-Ensemble (!) qui est en fait le gestionnaire du cinéma

Sur les tarifs.
Monsieur Cuffini assume : c'est à sa demande que les adhérents de Renc'Art ont été rayés des listes pour les réductions… (à voir avec le président de la communauté d'agglo'). 

Sur la place du Méliès dans la vie culturelle
Il n'y aura pas de débat à partir d'un texte. L'élaboration s'inscrit dans les Assises de la culture et dans le conseil consultatif de la culture, qui réunit des personnalités à titre personnel, choisies par la municipalité (dont Gérard Boumghar). Monsieur Cuffini regrette que Gérard n'y ait pas participé. Nous lui avons répondu que Renc'Art n'a pas été informée.

Sur le Conseil du cinéma.
Il n'est pas question de le réunir sur ce sujet. Il estime qu'il a été dévoyé par l'ancienne direction (!) et qu'il n'a pas d'avenir. Il s'oppose aux instances "par filières" (cinéma, livre, musique etc.) au nom du décloisonnement des pratiques culturelles. Nous devrons réfléchir à ce sujet et peut-être en débattre avec les cinéastes et les éducateurs… On va vers la suppression pure et simple du Conseil du Cinéma.

Sur les travaux du nouveau Méliès
Le retard dans la réception de la coque,des lenteurs dans le remplacement de l'entreprise qui a fait faillite et des bisbilles sur les installations de chantier sont à l'origine des nouveaux retards. Le chantier reprendra la semaine prochaine et la livraison interviendra en septembre 2014…

Pour le manque d'entretien des salles actuelles nos interlocuteurs semblent découvrir le problèmes. Monsieur Cuffini évoque des dégradations volontaires. Ils vont voir ce qui peut être fait...

Une nouvelle association M LE Méliès apparaissant en plein mois de septembre, rien d'étonnant dans ces conditions à ce que nos rencontres avec la municipalité, ne débouchent sur rien.
Gagner du temps, jusqu'à la parution au Journal Officiel de cette nouvelle association semblait bien être la résolution aux problèmes que se pose la Ville.

Il semble qu'aujourd' hui,
consolider et renforcer les actions au travers de notre association
doit être notre priorité.
Nous comptons sur votre engagement.