jeudi 21 février 2013

Méliès Ephémère #2


rendez-vous le 24 février dès 15h30 !

Rendez-vous dimanche 24 février à La Parole Errante (9 rue François-Debergue, 93100 Montreuil) dès 15h30 !
AU PROGRAMME :
15h30 : Accueil et goûter offert par « La Conquête du pain »
16h : Projection de « Charlie et la chocolaterie » de Mel Stuart (1h40, VF, à partir de 6 ans)
De 18h à 20h : Échanges et prises de parole des quatre services municipaux en grève (Le Méliès, Accueil Prestations à l’Enfant, État Civil, Affaires Générales).
20h : Projection de « Ça ne peut pas continuer comme ça ! » de Dominique Cabrera, suivie d’un débat avec la réalisatrice.
Grignotage à prix doux proposé par LEA (Association Lieu Ecoute Accueil)
Informations et autres surprises !

« Ça ne peut pas continuer comme ça ! » 
Par Jean-Jacques Birgé, lundi 14 janvier 2013 à 00:46 :: Cinéma & DVD

Ça ne peut pas continuer comme ça ! est un film jubilatoire de Dominique Cabrera coproduit par France Télévisions (MFP) et la Comédie-Française, la première fiction développée par cette noble institution depuis 1680 comme le souligne son administratrice, Muriel Mayette. Comédie du pouvoir et pouvoir des comédiens s'y renvoient la balle dans une remarquable mise en scène en abîme où la critique politique résonne avec les propositions les plus radicales de la Gauche tandis que s'ébrouent les pensionnaires de la maison de Molière. Les multiples clins d'œil à la réalité ne gomment pas l'habile scénario où le Président de la République en phase terminale est remplacé secrètement par un comédien.


Aurélien Recoing ne joue pas seulement les deux rôles, il montre les deux faces de chacun de ses personnages, aussi graves que comiques. Le film révèle d'ailleurs une pépinière d'acteurs peu vus au cinéma, tous membres de la Comédie-Française, théâtre faisant miroir aux intrigues de l'Élysée ! Dominique Cabrera a réussi à mettre dans sa poche tous ses co-producteurs, son scénario, écrit avec Olivier Gorce, révélant admirablement la manipulation des masses par le pouvoir et la télévision comme la passion des comédiens pour leur métier, le tout avec humour et perspicacité. Les laquais patentés le prendront forcément mal, le public devrait s'en réjouir.

Par Jean-Jacques Birgé, lundi 14 janvier 2013 à 00:46 :: Cinéma & DVD