mercredi 13 février 2013


LES MOTS CULTURE ET DÉMOCRATIE ONT ILS ENCORE AUJOURD'HUI UN SENS POUR LA VILLE DE MONTREUIL



AU QUATRIÈME JOUR DES RENDEZ-VOUS DE LA DÉMOCRATIE LOCALE,
la Maire de Montreuil, à l'issue de l'enquête administrative qu'elle a diligenté à l'encontre d'une partie de l'équipe du cinéma dévoile ses conclusions et les sanctions prises  :

Stéphane GOUDET directeur artistique sera licencié
au motif de non dénonciation de pratiques illégales
violation du droit de réserve
(envolées les questions de détournement de fonds, de caisse noire, d'enrichissement personnel …)

le contrat de la programmatrice ne sera pas renouvelé

les deux régisseuses, dont une s'occupait de la programmation jeune public, seront réintégrées dans la fonction communale, sur d'autres postes sans régie

et pourtant  :
… une équipe, dont l'engagement n'est plus à démontrer …

extrait d'une déclaration de Dominique Voynet, en février 2009 à propos du futur six salles en centre ville et de l'équipe en place

"...L'objectif est clairement de promouvoir les films de qualité, quel que soit leur budget, en faisant le pari de la diversité, en accentuant le travail d'accompagnement – rencontres, animations, en partenariat avec les nombreuses associations – sur les cinématographies peu diffusées, documentaires, courts métrages ou œuvres de fiction …
Enfin, il s'agira de mettre l'accent, plus encore qu'aujourd'hui, sur l'éducation au cinéma comme art, en lien avec les écoles, les services de la ville, les associations, ou encore avec le nouveau Centre Dramatique National de Montreuil, et la Bibliothèque municipale, dont le voisinage permet d'espérer de magnifiques partenariats
la responsabilité de l'équipe est donc très grande : tenir les engagements et les paris ainsi énoncés, et en premier lieu, celui de la fréquentation du cinéma par ceux qui l'aiment déjà, mais aussi par des publics qui en sont aujourd 'hui les plus éloignés, assurer la viabilité économique du cinéma, car l'effort du contribuable montreuillois en temps de crise n'est pas extensible à l' infini, consolider les partenariats avec toutes les institutions et collectivités qui partagent les valeurs de démocratie et de diversité culturelles qui sont les nôtres.
Avec vous le public, avec vous les habitants de notre ville, je suis bien certaine que cette équipe, dont l'engagement n'est plus à démontrer, saura faire ce magnifique projet, un outil majeur en ile de France, pour la promotion d'un cinéma populaire, divers et d'excellence."


DÉMOCRATIE LOCALE
«    Cette participation active des citoyens à la vie locale est essentielle à la démocratie.
Elle est source de créativité et de solidarité au sein de notre commune.  »
propos de Dominique Voynet et Patrick Petitjean dans le dépliant sur les rendez-vous de la démocratie locale actuellement diffusé sur la ville

OBSERVER, S'INTERROGER, S'EXPRIMER

Le 12 décembre dernier, une pétition lancée sur internet, qui pressentait la mise en danger du cinéma a recueilli 3000 signatures
Le 18 décembre, le public du méliès protestait contre l'annulation du film Aujourd'hui de Alain Gomis
Le 20 décembre, l'association Renc'Art au Méliès intervenait au Conseil Municipal pour la défense des intérêts de la salle municipale du cinéma
Le 19 janvier, environ 500 personnes ont participé à une manifestation pour soutenir l'équipe en grève et le cinéma
Le 3 février, les spectateurs se mobilisent pour un concert de soutien
Le 10 février, environ 400 montreuillois démontrent par leur présence à l'évènement Méliès éphémère #1 leur attachement au cinéma, et à l'équipe qui l'anime

NOUS ESSAYONS DONC, COMME VOUS NOUS Y ENGAGEZ MADAME VOYNET, 
À ÊTRE ACTEURS DU CHANGEMENT.


UNE SALLE DE CINÉMA PRIVÉE DE SES TROIS PROGRAMMATEURS 
ou la banlieue a-t-elle aussi droit à l'excellence  ?

le travail de cette équipe
nous présenter au fil des semaines le meilleur de la création, 
créer des week-ends autour de grands auteurs, 
faciliter les échanges publics avec les réalisateurs, nationaux et internationaux jusque là réservés aux «  institutions  »,
nous avertir des dangers sur l'avenir des salles indépendantes, 
nous inclure dans les festivals comme Paris cinéma, ou rencontres de la Seine st Denis
organiser 
cinés concerts, nuits du cinéma
les ciné- conférences études de séquences plan par plan consacrées a des films de répertoires 
les partenariats, avec la maison pop – les écrans sociaux, les écrans philosophiques
les approches socio-politiques, en partenariat avec des associations locales et nationales, attac, les amis de la terre, réseau éducation sans frontières, la ligue des droits de l'homme …
les actualités démocratiques mises en place en 2006
les opérations  spécifiques en direction du jeune public

Le Méliès est une des structures incontournables du rayonnement culturel de Montreuil, sa programmation et son équipe dirigeante sont appréciées et reconnues de nos concitoyens.

NOUS  INTERPELLONS DONC TOUJOURS LA MUNICIPALITÉ SUR
Le maintien de Stéphane Goudet comme directeur artistique, le renouvellement de contrat de la programmatrice et  la réintégration dans l'équipe des 2 autres salariées suspendues dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaIre

le bilan de l’état d’avancement des travaux du «Nouveau Mélies», des budgets investis et des raisons pour lesquelles depuis plusieurs mois les travaux ont été interrompus ?

La convocation urgente d'une réunion du Conseil du Cinéma

mj bloncourt
le 12 février 2013